Screenshots_2014-05-03-20-01-38

Trahie par le vétérinaire, une famille retrouve son chien vivant 6 mois après sa supposée euthanasie pour maladie incurable.

Comme partout, il y a les bons et les mauvais…… vétérinaires, ceux qui se font de l’argent sur le malheur des familles aimantes et ceux qui sont prêts à tout pour gagner encore plus.

Un chien est conduit chez le vétérinaire qui déclare une maladie incurable et l’euthanasie.

Mais en fait il n’en est rien, ce chien vivait dans une cage chez le vétérinaire et servait de « poche de sang » pour les chiens qui avaient besoin d’une transfusion.

Les choses auraient pu durer longtemps si une ancienne employée de ce cabinet n’avait dénoncé les faits.
Le véto a été arrêté, la famille a retrouvé son chien « SID » mais pas sans séquelle car le bassin s’est atrophié du fait d’être resté très longtemps dans une cage trop petite pour lui. De plus il était atteint de la gale au moment de son sauvetage.

Il lui faudra quelques mois de repos après ces 6 mois de maltraitance.

Mais le véritable héros de cette histoire, c’est la personne qui a dénoncé les faits et qui a pris de gros risques car, ayant un casier judiciaire, elle risquait de ne pas être crue ou pire d’être accusée de faux témoignage.

Quant à l’odieux personnage, âgé de 71 ans, qui réfute toutes les accusations portées contre lui, il a été incarcéré et sa caution a été portée à 10.000 dollars.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here