Un policier tire une flèche dans la poitrine d’un chien qui s’ était égaré sur sa propriété.

0

10794775

Un officier de police Whakatane est sous enquête après avoir avoué avoir tiré une flèche dans la poitrine d’un chien qui s’ était égaré sur sa propriété.

La famille du chien est choquée d’un tel traitement et le vétérinaire confirme que les souffrances du chien sont inacceptables.

La flèche à traversé sa poitrine causant des blessures graves mais fort heureusement n’a pas touché d’organes vitaux et malgré la douleur « Zeta » a pu se traîner jusqu’au la maison, après quoi il s’est effondré.

En vertu de la Loi sur la protection des animaux, l’amendement 2010 constitue une infraction à maltraiter volontairement ou par imprudence un animal impliquant douleur prolongée et de la nécessité d’un traitement vétérinaire. Une enquête est donc en cours mais le policier n’a pas été suspendu de ses fonctions

“Depuis la prise de conscience de l’implication d’un membre de la police, un responsable du personnel supérieur a parlé au propriétaire du chien et a donné l’assurance que la question sera étudiée à fond et avec intégrité.”

Votre avis est le bienvenue ?

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz