Que cela se passe en France, en Angleterre où ailleurs, les actes de cruauté sont, non seulement les mêmes partout mais aussi et surtout, inacceptables.

Pour une raison inconnue, Walter Doe a décidé de couper la queue de son chiot à l’aide d’un instrument tranchant et ce, sans aucune anesthésie ni soins « post action »

L’animal avait 8 semaines et a été laissé avec sa souffrance jusqu’à ce qu’une dénonciation conduise « Jack » chez un vétérinaire qui confirme la souffrance endurée par l’animal.

Puis la sentence est tombée : 12 semaines d’emprisonnement et interdiction de s’approcher de sa petite victime et de posséder un animal pendant 10 ans.

Même si c’est vrai que les peines prononcées sont de plus en plus lourdes, on attend avec impatience, le moment où ce genre d’horreur sera sanctionnée comme il se doit mais la question est : c’est quoi une juste punition ?

Personne ne peut répondre à cette question .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here