article-9b64cc6e-be49-48a4-952d-e783d7814eb4-6UBxHgSgr-HSK1-138_308x185

La police japonaise a arrêté un ancien employé d’une animalerie pour avoir abandonné 80 chiens, morts et vivants, dans la nature.

Masaki Kimura, 39, a admis qu’il avait été payé $ 8500 par un éleveur pour disposer des teckels miniatures, caniches etc.

Il ne leur a donné ni nourriture ni eau, et 8 des animaux sont morts dans les caisses en bois qu’il utilisait pour les transporter d’abord, avec l’intention de les vendre.

Quand il a découvert que certains avaient péri, il a décidé de jeter les autres dans des régions isolées de Tochigi, au nord de Tokyo.

La police a ouvert une enquête après que les corps en décomposition de dizaines de chiens ont été découverts à des endroits différents, lit de rivière ou forêt.

Kimura s est livré à la police la semaine dernière, en disant aux officiers: «Je regrette ce que je ai fait”.

Un porte-parole de la police Tochigi déclaré à l’AFP que le coupable était soupçonné de violation des lois sur les droits des animaux, la gestion de la rivière et l’élimination des déchets.

Les petits chiens sont des animaux domestiques populaires au Japon, mais la question des animaux abandonnés par leurs propriétaires fait souvent les titres des journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here