Lundi 22 Février, sur une plage de Douarnenez, en Bretagne, le cadavre d’un dauphin atrocement mutilé avait été retrouvé. Metronews rapporte que la Sea Shepherd accuse les pêcheurs de sardines de s’être «taillé un steak» dans le dauphin.

Le dauphin a été dépecé sur toute la longueur du dos, à partir nuque et jusqu’à la queue, qui a été coupée. Il a probablement été pris dans un filet de pêcheurs, qui n’ont pas eu de scrupule.

«Les pêcheurs se sont taillés un steak dans le cadavre», dénonce l’ONG sur sa page Facebook. Et rappelle aussi que «les dauphins sont strictement protégés et les captures accidentelles sont censées être répertoriées et les victimes des filets doivent être ramenées à quai».

«Tout spécimen de cétacé ou de pinnipède capturé accidentellement doit faire l’objet d’une déclaration», souligne le magazine Sciences et avenir.

L’ONG d’énonce les bolincheurs (ou sardiniers, sont des pécheurs d’anchois, de chinchards, sardines, etc… à l’aide d’un filet à senne tournante):

«de ne pas amener à quai les dauphins qu’ils capturent dans leurs filets», mais aussi de «profiter de ces captures pour en faire un festin avant de couler les cadavres au fond de l’eau.»

La Sea Shepherd conclue :

«Les pêcheurs concernés sont une honte pour la profession».

On aurait pas dit mieux…

Crédit photo de Une Ouest France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here