À Bali, île paradisiaque de l’Indonésie, les touristes mangent de la viande de chiensans le savoir.

C’est l’association Animals Australia qui a fait cette découverte terrifiante.

Des vendeurs à la sauvette et certains restaurants vendent à bas prix des brochettes de poulet à la sauce saté qui se révèlent être en vérité des brochettes de viande de chien.
L’association de défense des animaux australienne a mené l’enquête dans les coulisses de ce trafic.

Les découvertes sont édifiantes, plus de 70 000 chiens sont abattus dans des conditions effroyables chaque année.
Ces chiens, qu’ils soient errants ou domestiques sont ligotés, bâillonnés et égorgés devant leurs congénères.

Luke le cameraman de l’association qui a mené l’enquête raconte qu’il a éteint sa caméra pour la première fois de sa vie, « Je me suis assis alors que je le regardais mourir et me suis trouvé en train de demander pardon pour la cruauté de mon confrère humain ».
Une autre méthode pour les chasseurs de chiens est de leur donner de la nourriture empoisonnée au cyanure. La « viande » devient alors potentiellement extrêmement dangereuse pour les êtres humains.

Cette pratique barbare est inacceptable. Il est impératif de faire cesser ce commerce cruel et dangereux.
Réagissez et publiez votre message de protestation que nous transmettrons à Monsieur Hotmangaradja Pandjaitan Ambassadeur d’Indonésie en France.

PUBLIER MON MESSAGE

La survie du site dépend aussi de vous ! Soutenez-nous ! :

1.00
Every month
Sélectionnez la méthode de paiement
Informations personnelles

Informations bancaires
Paiement sécurisé SSL crypté.

Total du don : 1.00€ Mensuel

SAMA P-A
Stop Aux Massacres Animaliers . Toute vie est sacrée , C'est ce que l’espèce humaine ne semble pas toujours Comprendre , Et s'attaquer à plus faible que soi est tellement facile ... Agissons ensemble pour supprimer la souffrance de nos amis les animaux .Nous vous espérons nombreux et sommes à votre disposition pour répondre à toutes les questions que vous pourriez souhaiter nous poser .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here