Un chien de race Saint Bernard (de 3 ans selon mes informations) mord grièvement un enfant (les jours du petit ne sont apparemment plus en danger), il mordra également le père et la mère lorsque ces derniers ont cherché à intervenir.

Le lundi 10 Juillet 2017, avec le soutien de la FFPANIMALE je cherche à obtenir plus d’informations sur cette affaire et le chien. Apres être rentré en contact avec différents services j’obtiens l’information sur le refuge exact qui détient ce chien. Après 3 appels sans réponse, j’obtiens un premier contact avec une employée.

Cette dernière refuse de me donner la moindre information, elle me dit ne pas comprendre comment nous pouvons se mobiliser pour un chien qui a blessé plusieurs personnes et que dans tout les cas il n’y aura pas d’évaluation comportementale, le refuge n’en a pas les moyens (ce sont ces mots).

Toujours avec le soutien de la FFPA je propose alors de trouver une solution pour que le refuge n’ai pas d’argent à sortir pour cette évaluation comportementale et elle rétorque immédiatement : “dans tout les cas ce sera très compliqué”.

Je comprends alors que cette personne ne souhaite même pas effectuer d’évaluation comportementale.

L’après midi même, je prends contact avec le cabinet du maire, très compréhensible, qui va contacter le refuge afin de lui rappeler la législation en vigueur.

Mon interlocutrice me rappelle après son contact avec le refuge pour me dire que la situation à l’air plus apaisée, que l’employée du refuge n’avait pas le même discours et qu’elle avait laissé mes coordonnées pour un second contact téléphonique dans la soirée.

N’ayant pas de nouvelles du refuge, à 17h14 je reprends contact de moi même.

L’employée me dit que le cabinet du maire n’avait pas laissé mes coordonnées, elle me dit que les seules informations qu’elle peut me transmettre sont que le chien est un mâle né en 2014, qu’il est sous surveillance pour 3 semaines, ( je lui rappel donc que la surveillance sanitaire légale est de 15 jours et non 3 semaines ) et elle m’assure que ses responsables reprendront contact avec moi le lundi 17 Juillet.

Elle me dit également qu’elle a écouté parler de ma dernière pétition ayant mobilisé plus de 80 000 personnes et qu’il ne fallait surtout pas que j’essaie de faire pareil car la réaction des responsables serait selon ces dires ” excessive ” envers le chien.

La semaine passe, le lundi 17 Juillet je ne reçois aucun appels de la part des responsables comme il était pourtant convenu, je tente de rappeler une fois mais on ne me répond pas.

Le Mardi 18 Juillet, un numéro insiste pour me joindre à 3 reprises et me laisse un message vocal.
Une personne se présente comme étant de la gendarmerie de Auchel et me demande de reprendre contact avec lui au sujet de l’affaire du Saint Bernard.

Je reprends contact le lendemain, soit le mercredi 18 Juillet, immédiatement l’agent me demande de stopper immédiatement mes NOMBREUX appels auprès du refuge pouvant être qualifié de ” Harcèlement “.

Il est très compliqué de dialoguer avec cette personne qui me coupe constamment la parole, je tente pourtant de lui expliquer ma démarche et le fait que je n’ai contacté le refuge que réellement 2 fois mais il rétorquera en me disant ” je n’ai pas de raisons de ne pas croire ces personnes, dans tout les cas la décision envers le chien est prise ” !

Il me confie également vouloir informer le procureur de la république de mon “pseudo” harcèlement envers le Refuge et du “remu-ménage” que je fais autour d’une histoire d’un chien mordeur.

Suite aux éléments que nous possédons, le refuge où est actuellement ce pauvre chien qui attend son euthanasie, ce même refuge refuse tout dialogue avec nous et ne respecte pas ses engagements via notre Protection Animale.

Pire ce refuge appel les autorités compétentes en chargent de ce dossier dont l’OPJTC (Officier de Police Judiciaire Territorialement Compétent) qui m’appelle directement pour m’informer que les démarches pourraient être qualifiées de harcèlement téléphonique alors que je n’ai contacté ce refuge seulement 2 fois (en direct, les quatre autre appel entre le 10 Juillet 2017 et le 19 Juillet 2017 sont restés sans réponses) et dans le but de sauver ce chien (preuves disponibles sur mes appels et leurs durées).

Pourquoi donc cet appel si ce n’est pour exercer des pressions, m’intimider et dans le but de ne pas parler de cette affaire…

Avec le soutien de la FFPANIMALE entre autre, nous dénoncerons une accusation sans fondements de ce refuge et nous nous réservons le droit de déposer plainte pour divers motifs contre ce dernier mais aussi contre la personne qui s’est présentée en charge de ce dossier.

Je vous demande donc à tous de vous mobiliser avec moi !

Je souhaite que toute la lumière soit faite sur cette histoire et sur ce chien.

Qu’en est il vraiment ?

Pourquoi le Refuge refuse de collaborer contrairement à la plupart, dans ce genre d’affaire, avec qui la collaboration est généralement très bonne ?

Pourquoi le Refuge cherche à stopper mes démarches en cherchant les qualifier de ” harcèlement ” ?

Ont-ils des choses à cacher ?

Je réclame les résultats de l’évaluation comportementale et au vu de la mauvaise foi présente dans cette histoire, je réclame une deuxième évaluation auprès d’une personne de notre choix. 

Oui cette histoire est dramatique, ce qui est arrivé à cet enfant est déplorable et je le conçois.
Je cherche simplement à comprendre comment un chien de 3ans, avec à priori aucun passif mordeur s’en prend à un enfant et à ses parents au cours d’un repas entre amis du jour au lendemain.

Comment un animal peut il être condamné directement sans même chercher à comprendre ce qui s’est passé ?

Comment l’employée d’un refuge qui doit militer pour la Protection des animaux peut elle avancer ne pas vouloir effectuer d’évaluation comportementale et ne pas comprendre comment nous pouvons défendre un animal qui a mordu un enfant ?

Nous avons atteint sur la dernière pétition 86 000 signatures grâce à vous et tout vos partages.

Merci aujourd’hui de réitérer votre action pour que ce chien ne soit pas condamner à prendre la direction du couloir de la mort par un refuge et des autorités ne respectant pas la législation, les mêmes qui cherchent à étouffer cette affaire et ne qui ne veulent pas que cette dernière fasse de bruit.

Nous tenons par ailleurs bien sûr à apporter tout notre soutien à cet enfant et à sa famille. 

Mobilisons nous afin que toute la lumière soit faite. Je compte sur vous.

SIGNEZ CETTE PÉTITION

SAMA P-A
Stop Aux Massacres Animaliers . Toute vie est sacrée , C'est ce que l’espèce humaine ne semble pas toujours Comprendre , Et s'attaquer à plus faible que soi est tellement facile ... Agissons ensemble pour supprimer la souffrance de nos amis les animaux .Nous vous espérons nombreux et sommes à votre disposition pour répondre à toutes les questions que vous pourriez souhaiter nous poser .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here