On ne peut forcer les propriétaires de chien/chiot à éduquer/dresser leur animal, pourtant ce choix peut mener à bien des regrets.

Car l’animal peut ainsi mieux comprendre son humain, ses attentes etc… et cela de manière réciproque. Fixer de simples limites, sans pour autant tout interdire – il va tout de même de soit que le canapé n’est pas un os à mâcher géant !

th (12)Prévenir, et ou palier des mauvaises habitudes tel que le fait de sauter sur les gens – par exemple.

Le dressage augmente aussi la confiance en soi des propriétaires de chiens et par la suite des choses la confiance en son compagnon à quatre pattes.

Le dressage à l’obéissance à des avantages et permet d’éviter des dangers. Pour cela SAMA encourage les propriétaires de chien à inscrire leur loulous en école du chiot/chien. Les cours d’environs 1h30, sont organisés par groupe d’âge et comportements particuliers prononcés (comme la peur des congénères) généralement coupés par des séances de jeux qui aide grandement à la sociabilisation. Pour les binômes ayant réussi leur cours avec brio, il existe techniques de dressage avancées, et des cours d’Agility, avec des compétitions !

Bien que les cours soient positifs, ils ne sont pas accessible à tous, soit de par le comportement de l’animal qui n’est pas en adéquation avec l’entente entre les chiens, ou même financièrement – et il faut être assidu et fidèle à sa motivation. Mais il n’est pas impossible d’apprendre les ordres de base de cours d’obéissance à domicile.

th (11)Ainsi : Assis; pas toucher; regarde-moi; viens; pas bouger, couché… sont accessibles et réalisables. Armé de friandises comme encouragements et récompenses, votre complicité par le travail naîtra. N’oubliez pas la patience toute fois ! Et surtout pas de mots hauts et de correction !!

Rien de sorcier ne vous en faites pas.

Par exemple, Assis :

Tenez vous debout avec une petite friandise dans la main que vous tenez devant le nez de votre chiot. Dites « Assis » et dirigez votre main avec la friandise, vers le dessus de la tête du chiot. L’arrière-train de l’animal devrait naturellement s’abaisser pour s’asseoir. Mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez le faire asseoir avec la main gentiment en disant « Assis ». N’allez pas trop vite pour éviter que le chien perde de vue la friandise.

Félicitez-le et donnez-lui la friandise seulement quand il s’assoit. Faites cet exercice plusieurs fois par jour.

“Couché” (qui est un peu plus tard quand les ordres principaux sont acquis) :

Faites asseoir votre chiot devant vous. Montrez-lui une friandise et doucement dirigez-la au sol devant lui – tout en la gardant en main – en disant « Couché ». S’il ne se couche pas complètement, prenez gentiment ses pattes avant et allongez-les jusqu’à ce qu’il se couche. N’appuyez surtout pas sur son dos  !

Dès qu’il est couché – totalement couché – félicitez-le et récompensez-le.

SAMA vous invite découvrir de nombreux autres conseils sur le dressage chien sur le site chien de race . 

fond orangeQuand à notre binôme, l’envie d’évoluer étant à son maximum… J’ai souhaité évaluer nos acquis à Hiolka et moi même.

Verdict en fin de vidéo…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here