L’abandon, toujours d’actualité

L’été approchant à grands pas, vacances au soleil pour certains et la mort pour d’autres. La raison ? 100 000 chiens et chats sont abandonnés chaque année.

chien-perdu

 Abandonner son animal, c’est le condamner à la mort

Malgré les nombreux établissements de camp de vacances qui acceptent de plus en plus la présence d’animal, les abandons, eux, continuent. Abandonner son animal, c’est lui infliger une souffrance extrême et une mort probable. Lors de cette période dite noire, les associations, Spa sont débordées. Le travail nécessaire à faire, adopter, soigner est énorme quand le temps lui est compté…

Ils sont lâchement abandonnés sur le bord de route, attaché à des arbres, poteaux ou pour les plus sages déposé à un refuge. Avec une augmentation de 25 % par rapport à l’été 2014 et de 40% rien que pour les chats.

62768540

Les risques

Notre code pénal assimile l’abandon d’un animal de compagnie à un acte de cruauté. Ce délit est puni d’une peine qui peut aller jusqu’à 30 000 € d’amende et deux ans d’emprisonnement(article 521-1 du code pénal).

Vous êtes également coupable du délit d’abandon de votre chien ou de votre chat lorsque celui-ci est identifié à votre nom (par tatouage ou par puce) et que vous ne venez pas le réclamer à la fourrière après en avoir été informé.

Suite à un abandon d’animal de compagnie, le juge du tribunal correctionnel  peut vous interdire la détention de tout animal chez vous.

L’abandon est un acte barbare

Votre avis est le bienvenue ?

1 Commentaire Sur "L’abandon, toujours d’actualité"

avatar
Trier par:   Plus récent | Le plus ancien | Plus populaire !
CROVATTO Gaëlle
Invité

Jamais j’abandonnerai un chien lorsque les vacances d’été approchent;j’aime trop mon chien.Je ne veux pas qu’il soit malheureux mais heureux avec nous,c’est à dire mon mari et moi.

wpDiscuz