2015-08-24-1440379901-5538843-theodoreheadtilt-thumbSource du témoignage et des photos Huffington Post, il a été traduit par une femme Laura Pertuy pour Fast for Word.

Nous vous le partageons aujourd’hui (longue lecture):

<< C’est encore arrivé la semaine dernière, dans la file d’attente, à la banque.

-“Ça, c’est un beau chien! Il s’appelle comment?”

-“Merci, il s’appelle Theodore. Il est gentil, vous pouvez le caresser.”

Elle le caresse. Il gigote, frétille de la queue et se frotte à elle. “Il est vraiment magnifique. C’est un croisé Boxer?”

-“Non, un pitbull.”

-“Ah d’accord! Pourtant, ils ont vraiment mauvaise réputation. Comme quoi, ce n’est qu’une question d’éducation.”

Ça y est, je suis mal à l’aise. Pour elle, c’est un compliment: je suis une femme d’âge mur, les poches pleines de friandises, et mon chien est aussi obéissant que sociable. Si Theodore est si merveilleux, c’est grâce à moi, bien sûr.

 

Beaucoup de chiens n’aiment pas qu’on les serre dans nos bras. Lui, si!

Mais elle a tort. Ce n’est pas moi qui l’ai élevé. Theodore a été sauvé par un adolescent il y a deux ans, au cours de l’une des descentes les plus importantes dans les milieux des combats de chiens aux États-Unis. Il a grandi sur un terrain pour chiens de combat, élevé par un homme qui enchaînait des chiots de six semaines à des barriques, et a ensuite passé huit mois au refuge d’urgence de l’ASPCA (l’équivalent américain de la SPA) en attendant que la justice fasse son travail. J’ai fait sa connaissance quand je travaillais là-bas en tant que consultante.

Lorsqu’ils travaillent avec des chiens ayant participé à ce type de combats, les entraîneurs et comportementalistes font en sorte que les plus sociaux d’entre eux ne manifestent plus d’agressivité envers leurs congénères, que les peureux comprennent qu’ils ne sont plus en danger et que tous apprennent à changer de comportement.

De nature facile, Theodore chahutait avec les chiens joueurs, se faisait tout petit et gentil avec les timides, et savait instinctivement comment désamorcer l’agressivité des plus coriaces. Et, comme beaucoup des chiens qui ont grandi dans cet univers, il était tout aussi sociable et gentil avec les humains. J’étais complètement sous le charme. Ma copine Amy m’a dit: “Ce chien est fait pour vivre avec un dresseur.”

Lorsque la situation a enfin été réglée et que les chiens ont commencé à quitter le refuge, j’ai contacté The Bully Project, une association d’entraide fantastique, basée à New York, et je leur ai expliqué en long et en large que Theodore était un chien merveilleux. Un jour, au petit matin, je l’ai installé dans un fourgon – avec son nouveau collier, et ses jouets préférés dans un carton – qui l’emmenait là-bas.

Vous devinez comment les choses se sont terminées. Mon mari et moi avons fini par aller chercher cette joyeuse petite boule de poils à New York et ça fait maintenant plus d’un an que Theodore vit avec nous (ou que nous sommes ses domestiques).

Ce chien est extraordinaire. Il aime tout le monde: les humains, les chiens, les chevaux, et même les chats. Il n’a pas peur en ville, ni sur les sentiers, et supporte très bien la voiture (maintenant qu’il a cessé de mâchonner les ceintures de sécurité). Il apprécie également les randonnées et obéit sans sa laisse.

2015-08-24-1440379253-9150155-shoeteo-thumbCe petit toutou rescapé des combats est incroyablement intelligent, intrépide, malicieux et probablement trop énergique pour beaucoup de foyers. En plus d’être constamment joyeux, il fait tout le temps le clown et se montre très créatif. Je n’avais jamais autant ri avec un chien qu’avec lui. Chaque jour, ses bêtises ravissent aussi tout un groupe d’amis sur Facebook.

Theodore m’aide énormément dans mon travail 2015-08-24-1440375177-1642896-happyteoduncanplay-thumbsur le comportement canin. Sa maîtrise du langage des chiens ne cesse de m’impressionner.

Demandez à n’importe quel comportementaliste ce qui compte le plus: l’inné ou l’acquis? Tous vous répondront: “Les deux!” Certains chiens ont beau être élevés dans les règles de l’art, familiarisés à tout ce que vous voulez, ils resteront très agressifs.

D’autres, comme Theodore, peuvent venir d’un milieu où règnent la frustration et l’agressivité, et surmonter tout cela pour permettre à leur ténacité et leur joie naturelles de s’exprimer.

Alors, à tous les admirateurs de pitbulls, pourriez-vous s’il vous plaît arrêter de dire que ce n’est qu’une question d’éducation? Je sais que vous ne pensez pas à mal mais si c’était vrai, aucun chien de combat ne pourrait jamais être adopté. Il n’y a qu’à voir le succès des anciens chiens de combat de Michael Vick.

Si vous croyez vraiment que ce n’est qu’une question d’éducation, alors il serait dangereux qu’un chien errant placé en refuge soit adopté. J’ai travaillé avec beaucoup d’animaux victimes de maltraitance. Certains ont des problèmes -je ne dis pas le contraire- mais la plupart d’entre eux ont tout autant de ressource que Theodore.

Parfois, une vie de chiot idyllique donne quand même un chien adulte dangereux. J’en ai rencontrés aussi. La plupart des chiens se situent quelque part entre ces deux extrêmes. L’environnement compte, tout comme les gènes. En fin de compte, chaque animal est différent, et c’est ainsi que nous devons les considérer.

La plupart d’entre nous savent que les pitbulls, surtout ceux 2015-08-24-1440380047-893096-theodorebank-thumbqui ont été entraînés à se battre, font encore partie des chiens les plus maltraités de la planète. Mais Theodore et moi savons qu’ils sont parfois plus prompts à pardonner. Je suis tellement heureuse qu’au moins quelques victimes de ces combats de chiens aient pu avoir la chance d’être adoptées!

Je ne suis toujours pas certaine de ma réponse à la gentille dame de la banque, cela dit. “Il a été élevé pour combattre”, ai-je répondu tandis que Theodore s’avançait pour recevoir un biscuit de sa guichetière préférée.  >>

Stop aux massacres tiens à faire savoir que la gentillesse est en effet une chose innée chez de nombreux chiens, et qu’il est possible que l’humain d’un pit bull soit blessé d’entendre “vous l’avez bien éduqué votre chien”. (il m’arrive de l’être, et de ressentir de la peine pour mon chien qui ne comprends pas pourquoi les gens ont peur de lui/ elle).  

1 commentaire

  1. Les pitbulls sont de bons chiens,ce sont leurs maîtres qui les élèvent pour le combat et dérèglent tout leur système normal .Arrėtez d’utiliser des animaux pour faire passer vos frustrations .Réglez vos problèmes d’humains entre humains;vous serez satisfaits des résultats et vos animaux ne s’en porteront que mieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here