Mue du printemps bientôt en vue ! Bienvenue aux chutes de poils abondantes dans la maison… 

La tonte peut sembler quelque peu radical.

Pour les propriétaires d’animaux à poil long, une question se pose: faut-il faire faire une coupe à Médor ? En soi pas ce n’est pas un drame de passer par la case toilettage, mais est-ce bénéfique, voir nécessaire pour l’animal ?

Les toiletteurs et vétérinaires répondent que non, pas forcément

Le top 3 des chiens les plus populaires est composé de grands chiens à poils longs tel que : le berger allemand, le labrador et son similaire golden retriever. La question de la tonte devrait se poser qu’en cas d’hygiène douteuse ou de problème de santé.

«Ce n’est vraiment pas obligatoire. Les gens le font davantage pour des problèmes de poils. Mais s’il y a des problèmes de peau, là, c’est indiqué. C’est bon de faire aérer la peau pour des infections superficielles.», souligne une vétérinaire de la Clinique vétérinaire DIX30 et de Griffintown.

La question de la tonte titillerai chaque année

Un labrador croisé husky de 9 ans, souffrait de problèmes de démangeaisons et de rougeurs au cours de l’été 2014. L’an dernier, son humaine, sous les conseils du vétérinaire l’a fait raser. Et les problèmes de peau ne sont pas réapparus l’été suivant.

En revanche, d’apres Samuel Leblanc, toiletteur (depuis plus de 15 ans), ce n’est pas parce que le chien a été rasé que ses problèmes de peau ont cessés, mais parce qu’il a été soigné.

« En général, on ne devrait pas raser les gros chiens. On affecte la texture des poils. »

th (10)

« Dans ce cas-ci, un chien croisé labrador-husky – ou un husky – possède deux couches de poils pour le protéger. Ça garde davantage l’humidité prisonnière. Ce qu’il faut pour éviter les problèmes, avant tout, c’est plutôt de donner un bon bain et surtout un bon séchage avec le souffleur. »

Brosser plutôt que raser

Samuel Leblanc, qui travaille aussi à la Clinique vétérinaire DIX30, note une augmentation de la présence d’allergènes avec les changements climatiques et l’alimentation, ce qui provoque des problèmes de peau de plus en plus fréquent chez les chiens.

Si l’animal est en bonne santé, il vaut mieux effectuer bon brossage à la période de mue. De même pour les félins !

« Il n’est pas nécessaire de tondre. Le poil va changer de texture ou pousser différemment ou moins bien. Et si c’est trop court, des plaques de poils peuvent ne pas repousser du tout », souligne Yvan Besner, organisateur d’événements et compétitions avec des dizaines de toiletteurs au Québec.

Contrairement aux races de type caniche ou bichon – poil bouclé – les poils des gros chiens tels que ceux cités plus haut finiraient par arrêter de pousser. Et pourquoi donc ? Leur robe aurait peu tendance s’emmêler ou faire des nœud.

Réfléchissez bien avant d’aller chez le toiletteur…

Quand aux humains de compagnons à poils longs… Bon courage ! 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here