Après la contamination de 20 singes par une souche du virus Ebola (non mortelle pour l’homme), les autorités viennent d’annoncer, la suspension de l’exportation des singes de laboratoire.


11 macaques des Philippines sont décédés après avoir contracté la souche Reston d’Ebola, un virus qui circule parmi les chauve-souris frugivores (qui se nourrit de fruit), considérées comme son hôte naturel. Neuf autres sont sous traitement, selon le directeur adjoint du Bureau de l’industrie animalière. th (3)

Les Philippines figurent parmi les principaux exportateurs mondiaux de singes de laboratoire.

A ce jour, près de 300 de ces singes ont été exportés au Japon cette année, tandis que 600 animaux y avaient été exportés l’année dernière, a-t-il précisé. La ministre de la Santé se veut rassurante : « la situation est sous contrôle », et aucune des personnes travaillant dans deux élevages de singes malades n’auraient été contaminés.

 En 2009, 6 000 porcs avaient été abattus dans un élevage du nord de Manille après la découverte de cas de contamination par l’Ebola Reston, mais c’est la première fois depuis 1997 que des macaques attrapent le virus.

Source L’OBS


Alerte_portrait_w193h257

[emaillocker]

Cette annonce de suspension d’exportation de singe de laboratoire, fait penser au film ALERTE :

Deux scientifiques tentent d’éradiquer un virus mortel qui se propage rapidement dans un petit village en Californie. Sam Daniels, grand spécialiste des maladies infectieuses tropicales, comprend que la maladie a été transportée par un singe, et qu’il s’agit d’un terrible virus provenant du continent africain…

[/emaillocker]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here