Une grande firme Italienne de doudounes en plumes d’oie (Moncler) se retrouve entachée lors d’un reportage (“Siamo tutti Oche” traduisible par “nous sommes tous des oies”) sur la chaîne Rai 3…

En effet, la chaîne a présenté les intérieurs des locaux d’élevages, où on a pu voir que les plumes étaient arrachées sur les bêtes vivantes.
Lorsqu’elles étaient blessées, recousu directement à vif et badigeonnées d’antiseptiques, pour éviter les infections, et parquées dans des boxes où elles sont les unes sur les autres…

D’après la personne qui a fait ce reportage, Sabrina Giannini, les locaux qui récupèrent les plumes et duvets sont situés en Hongrie, et dans ce pays, il reste courant d’agir comme ça, sachant que beaucoup d’entreprises de luxe (80% en Europe) leurs font appel…

Rapport de l’entreprise: elle n’a “rien a voir avec ces attitudes déplorables”, mais on ne peut que constater qu’il sous-traitent la confection en Hongrie, pour obtenir un prix, sortit d’usine, de 40€ environ, et les vendre entre 500€ et 2500€.

Cela reste quand même une marge phénoménale sur le dos de pauvres bêtes plumées 4 à 5 fois par ans…

!!ATTENTION!!
Images choc

Pour en savoir plus, c’est ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here