in

Décortiquer une croquette : quand l’industrie se joue de la santé de nos poilus ! [+ vidéo]

Nombreuses sont les familles avec des animaux de compagnie à faire attention a l’alimentation de leurs poilus, quitte à y mettre le prix. Mais saviez vous que l’industrie des croquettes a flairé le filon ? Derrières de grandes marques se cachent des recettes peu honnêtes.

A l’aide d’un reportage de l’émission Capital, et d’une enquête menée par Forevergreen nous vous démontrons que certaines industries souhaitent seulement faire du profit

Il n’est absolument pas étonnant que toutes les grandes marques soient aux mains de grandes sociétés multinationales.

«viande et sous-produits de viande (minimum 4% de canard et minimum 4% de dinde), extraits de protéines végétales, poisson et sous-produits de poisson, céréales, minéraux, sucre, additifs…» qu’est ce que cela signifie ?

Publicité - Votre annonce ici

Animaux malades, et viande périmée

La partie “viande” des produits tels que les croquettes, est très généralement de la farine de viande – c’est même clairement écrit quelques fois – et de la graisse animale. Tout cela pourrait convenir – pour les plus laxiste – dans l’idée basique que c’est de la viande, mais ces produits seraient achetés auprès de sociétés d’équarrissage: animaux de fermes malades ayant été traités par des médicaments divers dont des antibiotiques, euthanasiés pour des raisons diverses ou encore en putréfaction.

On peut dans certain cas, retrouver des aliments périmés provenant de différentes grandes surfaces. Certaines sociétés d’équarrissage ne prendraient même pas la peine d’enlever les emballages – sous forme de différentes matières plastiques.

Forevergreen note même :

“Dans certains pays, des chiens et chats, euthanasiés par des vétérinaires, peuvent prendre le chemin de l’équarrissage pour être transformés en farine de viande et en graisse animale.”

Quels aliments sont dans ce qui est appelé viande donc ?

  • Becs
  • plumes
  • pattes
  • sabots
  • peaux
  • urines
  • glandes mammaires
  • tumeurs
  • matières fécales, etc…

Maladies et allergies dues aux déchets végétaux

LA grande partie de la composition des croquettes est formée de céréales et déchets végétaux.

Ces dernières provenant des différentes usines de transformation de l’alimentation sèche pour nos poilus, seraient même des lots déclassés pour la consommation humaine (pour cause de mauvaises conditions de stockage, humidité, moisissures, ect…) et sont donc impropres à la consommation. Chez l’animal ces céréales peuvent provoquer la mycotoxicose (intoxication alimentaire par des mycoses – champignons), potentiellement mortelle !

Nous pouvons noter ces différents déchets végétaux :

  • Les glutens sous différentes formes – résidus provenant de minoteries particulièrement indigestes. Ces mêmes glutens sont impliqués dans des allergies alimentaires, insuffisances rénales, maladie de peau (démangeaisons, boutons, desquamations…)
  • Les farines de soja transgéniques – obtenues après extraction d’huiles souvent rances, comme apport intéressant en protéines.
  • La cellulose – ingrédient d’après les fabricants particulièrement digeste qui n’est autre qu’un déchet encombrant et inépuisable en provenance des scieries.

Riche en vitamine : Faux !

“La façon dont sont préparés les aliments détériore absolument toutes les vitamines des matières premières utilisées, au final rajoutées de façon synthétique. N’oublions pas non plus la dose de colorants chimiques intégrés pour leurrer les propriétaires d’animaux sur la qualité de la nourriture.” explique, Forevergreen.

Utilisation de substances cancérigènes scandaleuses

De nombreux scandales auraient démontrés l’addition d’autres substances, comme :

  • la mélamine (substance provenant du plastique) utilisée de façon illégale afin d’augmenter le taux de protéines brut dans la nourriture pour animaux
  • du BHT, conservateur très controversé à cause de ses propriétés cancérigènes
  • de la mort au rat

Bien évidement ces substances ont provoqué la mort de milliers de chiens et de chats dans le monde.

“Il parait évident que la nourriture industrielle pour animaux de compagnie n’est rien d’autre que du poison.”

Cette nourriture est impliquée dans de nombreuses maladies, elle altère la santé et la longévité de nos compagnons, et serait même la cause des mauvaises odeurs du pelage, de l’haleine, des matières fécales.

Quelques alternatives

Une marque suédoise, Husse, propose des aliments préparés avec des matières premières de haute qualité, qui  ne contiennent aucun sous–produits animaux (pas de partenariat), si vous n’avez pas beaucoup de temps pour cuisiner vous–même. Cette marque aurait pour ligne conduite que tous les ingrédients soient propres à la consommation humaine.

Le meilleur reste de cuisiner soit même : viande crue accompagnées de petits légumes. Crue pour bénéficier de tous les apports nutritifs essentiels à la bonne santé de votre animal.

SAMA P-A est Financé par Vous !

Vous pouvez nous permettre de continuer en faisant un don. 

FAITES UN DON

Avatar

SAMA P-A

La mission de SAMA P-A ? Utiliser la force d'internet pour mobiliser tous ceux qui se soucient du sort des animaux, leur permettre de faire entendre leurs voix et, ensemble, faire progresser la cause animale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement...

0

Laisser un commentaire

Publicité - Votre annonce ici

Publicité - Votre annonce ici